N comme Nombre d'or

Nombre d'or

Le sens de l'équilibre et des proportions

N comme Nombre d'or

Il fascine depuis l'Antiquité les artistes en quête de perfection. Le nombre d'or, en termes géométriques, désigne un rapport entre deux longueurs a et b telles que a/b = (a + b)/a. Une proportion dont les propriétés esthétiques n'ont pas échappé aux artistes de la Renaissance, Leonard de Vinci et Botticelli en tête, tandis que les grandes figures du XXe siècle, à l'image de Le Corbusier en architecture ou de Iannis Xenakis en musique contemporaine, en ont encore sublimé l'usage. 

  • 02
  • 06
Thumbnail
  • 03
  • 06

Jean Puiforcat, orfèvre-artiste, associait lui aussi les mathématiques à sa verve créative : des sphères, des cônes et des cylindres, entre autres figures courbes, traversent toute son œuvre. Pourtant, très autocritique, il écrira au début des années 1930 : « la faiblesse de certaines de mes pièces vient de mon incomplète éducation au nombre d'or. Mon évolution suit mon étude de la géométrie et de la trigonométrie [la science de angles, ndlr] ». 

  • 04
  • 06
Cannes Précieux flatware

Couverts Cannes Précieux

  • 05
  • 06

Dès lors, Jean Puiforcat va s'intéresser plus avant à « la divine proportion », comme on appelait parfois le nombre d'or, afin de perfectionner toujours plus ses pièces d'orfèvrerie. Ainsi, on lui doit des cuillers Art déco qui, si vous posez la base de leur cuilleron sur votre doigt, tiendront en parfait équilibre. Un indice, parmi d'autres, de la perfection de leur dessin. Une preuve, aussi, que nombre d'or et argent massif font excellent ménage.

  • 06
  • 06

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et publicitaires, ainsi que pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.